Philosophie informatique

Neutralité réseau

Les FAI doivent respecter la neutralité réseau, en ne discriminant pas le trafic selon sa destination ou sa nature. Ils ne doivent pas se préoccuper de ce qui transite par leur réseau.

Crypto-anarchisme et datalove

Internet permet, avec le soutient de la cryptographie, l'anarchie informationnelle et communicationnelle. Cela doit être favorisé ; à bas la propriété intellectuelle.

Pair à pair et décentralisation

Le modèle client-serveur implique des relations de pouvoir sur le réseau, il doit donc être aboli.

Il implique également d'utiliser des machines uniquement comme client et d'autres uniquement comme serveurs. Afin de limiter l'utilisation de ressources dans une optique écologique, les fonctionnalités des clients et des serveurs doivent être mutualisées.

Logiciel libre

La seule raison de l'existence des logiciels privateurs est la maximisation de l'exploitation capitaliste.

Le code source doit être publique pour permettre de vérifier sa sécurité.

Le code source doit être libre pour limiter la domination de ses créataires sur ses utilisataires.

Anti liberté 0 absolue

Un programme est un logiciel libre si vous, en tant qu'utilisateur de ce programme, avez les quatre libertés essentielles :

Qu'est-ce que le logiciel libre ? - Projet GNU - Free Software Foundation

Cette position de la Free Software Foundation est hypocrite : selon elle la liberté d'utilisation devrait être absolue alors que la liberté de distribuer peut être restreinte par le copyleft.

La liberté d'utiliser serait-elle plus fondammentale que la liberté de partager ? Non, ce n'est pas là ma philosophie du logiciel libre. Si on peut restreindre la liberté de distribuer par l'éthique, on peut aussi restreindre la liberté d'utiliser par l'éthique.

Un logiciel libre est un logiciel qui n'utilise pas la propriété intellectuelle pour favoriser ses créataires, point. Une définition qui consiste en une liste de libertés ordonnées n'est qu'une extrapolation.

Les licences avec restriction d'utilisation éthique ne sont d'après moi pas nécessairement incompatibles avec les principes du logiciel libre.

The Nonviolent Public License Family

Anti sécurité par l'obscurité

Le nombre de secrets doit être limité au minimum. La sécurité d'un système ne doit pas reposer sur l'ignorance par autrui de l'algorithme, du code source ou de la configuration (sauf pour les clés conçues pour être secrètes). Tous ces éléments doivent pouvoir être publiés sans que cela ne remette en question la sécurité du système.

La sécurité d'un cryptosystème ne doit reposer que sur le secret de la clé privée.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Principe_de_Kerckhoffs

Organisations

En France

La Quadrature du Net
FFDN
Framasoft

Aux États-Unis

Tor
Philosophie du projet GNU